Jean-Paul's place on the Internet

Keyword - PostgreSQLFr

Fil des billets

01net : "PostgreSQL, meilleure base de données open source"

Bon,

J'ai vraiment l'impression de prêcher des convaincus en postant ça sur mon blog, mais bon...

01net vient de publier un comparatif sur les SGBD Open Source, et PostgreSQL en sort naturellement vainqueur...

Oui "naturellement"... C'est un adjectif que je n'aurais pas utilisé il y a ne serait-ce que 3 ans.

Aujourd'hui, c'est sans aucune hésitation que je l'utilise.

Un nouveau livre sur PostgreSQL en Français

Enfin!

Ça ne nous était pas arrivé depuis le livre de Sébastien Lardière, ENI sort un nouveau livre «Entraînez-vous à créer et programmer une base de données relationnelle»!

C'est toujours une joie de découvrir un nouvel ouvrage sur notre SGBD favori :-)

Bien évidemment, je l'ai immédiatement commandé, j'ai comme qui dirait une addiction pour les livres sur PostgreSQL depuis une dizaine d'années maintenant.

Je ferai un billet après sa lecture... Je ne connais hélas pas encore l'auteur, alors ça sera une grande surprise, et je l'espère, une révélation !

En tout cas, merci encore à ENI pour cette innovation.

PostgreSQL Day France 2008 : un réel succès!

WOW!!!!

C'est tout ce qui me vient à l'esprit au moment où j'ai enfin un peu de temps pour écrire ce qui a bien pu se passer samedi dernier à Toulouse...

La journée a été un franc succès, je crois que tous ceux qui y ont participé pourront en témoigner. Un énorme merci à nos intervenants, ils nous ont préparé des présentations de grande qualité. À ce sujet l'un des intervenants m'a confié, au sujet de nos relectures (Stéphane et moi): « Merci beaucoup pour vos relectures, on n'est vraiment pas habitué à avoir un retour de cette qualité sur les présentations! »... Tu m'étonnes... C'est qu'on le voulait de qualité notre PgDay, on y a travaillé pendant près de 3 semaines avec Stéphane! Bon évidement, pas à temps plein, nous avons pas mal de clients qui auraient râlé (fort) autrement !

Un grand merci à tous ceux qui ont participé de près ou de très loin à cette journée. Merci aux sponsors (;-) sans lesquels les participants n'auraient pas eu un sac de goodies aussi plein! (eh oui, il fallait être là, tant pis pour les absents...). Le repas de midi c'est vraiment bien déroulé aussi, le restaurant "Café à la une" à Toulouse nous avait préparé un buffet copieux et raffiné. Le petit vin du coin était pas mal aussi (hipss).

Ce que je retiendrai de la journée

PostgreSQL a le vent en poupe, c'est indéniable. Je suis à peu près persuadé que c'est d'ailleurs en France qu'il est le plus utilisé au niveau Européen. Voilà bientôt 4 ans que nous faisons tout ce qu'il faut pour que notre SGBD favori soit reconnu à sa juste valeur... Quand je repense à mes 4 pages HTML sur mon routeur OpenBSD à la maison et quand je vois ce que la communauté Francophone est devenue, je me dis, chapeau m'sieurs' dames...

Good and bad things

Bien sûr, c'était le 1er PGDay, donc pour le suivant, on fera les choses en plus grand, en plus beau et en plus fort... Il y a eu quelques ratés, dont un mémorable qui m'a valu le 1er rôle aux claquettes pendant qu'on fournissait à l'intervenant la toute dernière version de sa présentation. À vrai dire c'était ma faute :-) Mais bon à part ça, quelques petits trucs çà et là...

En contre-partie, on a fait bien beaucoup, beaucoup d'autres choses. Et là, sincèrement, je suis étonné qu'on ait vu aussi juste pour autant de choses...

Slides!!!

Enfin, je viens de mettre à jour la page du programme sur le site du PgDay: les présentations sont en ligne et bien sûr, téléchargeables (format PDF).

Bonne lecture !

(Mon petit doigt me dit que bientôt il y aura toutes les conférences disponibles en vidéo... mais chuut c'est pas pour tout de suite, les vidéos en sont au montage)

pgDay : revue des plans et premiers slides

Deux heures...

C'est le temps qu'il aura fallu à Stéphane Schildknecht et moi-même pour travailler ensemble sur les tout premiers travaux de nos conférenciers pour le PgDay 2008 à Toulouse. Il en ressort que c'est extrêmement prometteur!

Bien sûr, il s'agit des tous premiers travaux, et il y a pas mal de boulot pour avoir des présentations homogènes, ni trop superficielles, ni trop techniques, etc. Mais les sujets abordés sont nombreux et tous intéressants: plusieurs cas d'utilisation, réplication, problématique de la montée en charge d'une application web, architecture, anonymisation des données et sécurité.

Nous allons à présent les contacter un à un avec nos remarques et suggestions. Nous attendons une première version des "slides" pour le milieu de semaine prochaine. Nous sommes bien dans le planning, tous les conférenciers (ou presque) ont joué le jeu et accepté le planing que nous avions fixés.

L'ensemble de l'organisation avance très bien, nous nous sommes tous réparti les tâches. Bien sûr, certains, comme Jean-Christophe Arnu, courrent plus que d'autres, mais nous y nous investissons tous. C'est un projet fédérateur pour notre association, et je me félicite de voir que notre motivation est toujours là.

pgDay : en route

Wow...

Nous voilà à quelques semaines seulement de l'événement PostgreSQL majeur en France cette année... Pour ceux qui n'auraient pas tout suivi: foncez sur le site du pgDay.

Ça discute (le serveur qui héberge la liste de diffusion chauffe à blanc...), ça se réunit, ça s'agite... Mais je suis persuadé que cette journée dédiée à PostgreSQL, organisée par PostgreSQLFr sera un franc succès. Je suis en charge du programme, et il est vraiment alléchant. J'arrive un peu tard sur le projet, j'ai hélas été surchargé de travail jusqu'à mes congés d'août... Qu'à cela ne tienne, je mettrai les bouchées doubles en septembre. Et puis Stéphane (en particulier, mais pas seulement) a fait un super boulot pour la collecte et le classement des propositions de conférences reçues, suite au call for papers que l'on avait fait passer un peu partout.

Ce qui est notable c'est que peu de membres de PostgreSQLFr présentent une conférence. En effet, des utilisateurs français se sont portés volontaires et nous ont amené des présentations avec des sujets très intéressants, comme des retours d'expérience, un point sur PostGIS, et d'autres.

Bref... Beaucoup de boulot pour nous tous. Surtout dans les 3 semaines à venir, où ça risque d'être très intense!

Enfin, nous regrettons tous que notre ami Cédric soit cloué au lit avec une mauvaise fracture (de la vertèbre D6), on lui souhaite un prompt rétablissement. Dommage, étant Toulousain, ce membre éminent de PostgreSQLFr était un atout certain pour l'organisation. Du coup, Jean-Christophe se retrouve avec un peu plus de responsabilités sur le sujet... Sale coup pour nous tous. Mais rassurez-vous, Cédric va bien, je l'ai régulièrement au téléphone. C'est juste une affaire de temps, il sera sur pied d'ici quelques semaines.

pgDay France: c'est parti!

Hop!

Cette nouvelle arrive avec un peu de retard, mais sachez que les pgDay en France auront lieu cet automne, précisément le samedi 4 octobre 2008 à Toulouse.

Tout est expliqué sur le site du pgDay. Il ne vous reste plus qu'à vous inscrire. Faites vite! Mon petit doigt me dit qu'il n'y en aura pas pour tout le monde, même si c'est un samedi, même si c'est à Toulouse... Les plus parisiens d'entre-vous préféreront l'avion, avec la navette très pratique d'Air France, ou celle d'Easyjet (qui coûte généralement moins cher que le train).

Nous avons annoncé à l'association que Dalibo serait bien-sûr partenaire de l'événement. Nous le sommes déjà depuis longtemps, via les actions que nous entreprenons pour l'association, mais nous le serons aussi par notre "sponsorship". D'autres sociétés du secteur se sont déclarées intéressées aussi bien par de l'aide matérielle que financière. Espérons qu'ils feront leur déclaration officielle sous peu :-)

En tout cas, il s'agit d'un événement à ne pas manquer. Même si vous êtes familiers, voire des poweruser, de PostgreSQL, ne manquez pas cette occasion de nous rencontrer et d'échanger avec nous "off event" sur toute l'actualité de PostgreSQL.

À mon humble avis, il y a autant de choses à apprendre dans les couloirs et pendant les pauses café, que pendant les conférences elles-même. En tout cas, lorsque j'assiste aux autres évènements sur PostgreSQL de part le monde, c'est toujours comme ça...

See you there!

PostgreSQL Code Swarm

Michael Ogawa travaille sur un projet qui permet de visualiser l'activité d'un projet Open source. C'est complètement bluffant dans le cas de PostgreSQL, c'est basé sur l'activité du CVS (les commits).

Jugez-en par vous même!

pgCon Ottawa, day1

Youpi!

Une fois de plus, j'ai la chance d'être de l'autre côté de l'atlantique, à Ottawa cette fois. Je participe en effet au pgCon, en compagnie de Stéphane Schildknecht, notre bien aimé président de PostgreSQLFr, et Jehan-Guillaume de Rorthais qui collabore avec Robert Treat sur phpPgAdmin.

Lors du premier jour (hier), j'ai assisté au tutoriel de Josh Berkus "GUCs : a 3 hours tour. Comme d'habitude, Josh est un excellent orateur. Très technique, précis, à l'aise en toutes circonstances, et par dessus tout très drôle. Il nous a présenté les quelques 194 paramètres de configuration de PostgreSQL, d'une façon très didactique.

Il a présenté en particulier un nouveau fichier de configuration de PostgreSQL qui sera embarqué dans la version 8.4 de PostgreSQL. Il s'agit du fichier "postgresql.simple.conf". Celui-ci ne contiendra que les 14 clés les plus importantes du postgresql.conf. Chaque clé est dûment commentée, on y donne aussi des valeurs-types pour chacune d'entre elles. Bien sûr, l'utilisateur pourra y ajouter d'autres clés. Mais l'objectif est de concentrer les efforts du newbie sur les 14 clés les plus importantes, et de laisser les paramètres par défaut pour les autres clés.

Je pense que de nombreux utilisateurs de PostgreSQL on longtemps attendu ce type de fichier de configuration, tant j'entends et lit souvent "mais n'avez-vous pas des postgresql.conf type à nous proposer pour tel ou tel type de serveur?".

Je mettrai à jour ce post dès que j'aurais trouvé l'ensemble des fichiers de Josh sur internet. Non que je ne les possède pas (une clé usb a circulé dans l'assemblée avant le tutoriel), mais je ne suis pas sûr de la licence appliquée, tant j'ai vu tantôt des BSD, tantôt des ©Josh Berkus en licence Creative Commons, etc...

Le mieux, c'est que je lui demande aujourd'hui, entre deux tutoriels!

Du beau linge!

Ils y sont presque tous ici. La liste des gens présents serait trop longue à écrire ici, mais on peut dire que la quasi totalité des core-hackers et major hackers est présente à Ottawa cette semaine. C'est aussi la particularité de cette communauté: les stars sont accessibles. C'est comme cela que hier soir nous nous sommes retrouvés à boire un verre puis dîner avec Bruce Momjian, Tom Lane, Jan Wieck, Peter Eisentraut, Dave Page, Greg Stark, Heikki Linnakangas et une foultitude d'autres...

Je sors sur petit-déjeuner, où j'ai pu déguster les spécialités locales (de drôles de muffins) ou les subir (le café dilué dans l'eau), en compagnie d'Alvaro Herrera, Simon Riggs, Jan Wieck... Si tous ces noms ne vous disent rien, vous pouvez en savoir un peu plus sur eux en visitant la page des contributeurs sur postgresql.org.

J'attends ce soir pour goûter les vodkas ramenées directement de Russie par Teodor Sigaev...

Je ne vous promets pas de poster après, j'ai des doutes sur ma capacité à écrire quelque chose d'intelligible après un verre de putinka, oui oui.. même un seul verre.

Une nouvelle génération...

Au début de la semaine dernière, j'ai pu présenter PostgreSQL à la promo 2008 de l'I2L de Calais. Il s'agit d'un master entièrement dédié au Logiciels Libres.

J'y ai rencontré une 20 d'étudiants, environ 25 en comptant les quelques personnes en formation continue. J'ai été relativement surpris par leurs motivations, leur clairvoyance et leur connaissance des Logiciels Libres. Ils m'ont tout simplement épaté. J'ai vu là plusieurs futurs responsables informatique, directeurs et autres consultants de qualité qui seront apte à introduire les Logiciels LIbres dans les entreprises où il n'y sont pas déjà.

Très sincèrement, cela m'a réconcilié avec les étudiants auxquels parfois je suis confronté, qui sont à mon goût trop peu curieux et critiques vis à vis de la formation informatique qu'ils suivent. Notamment ceux qui mangent du logiciel propriétaire sans tortiller, en étant persuadé que "tu comprends Machin c'est la référence du marché"...

Je pense que le master de Calais est juste un avant goût de ce qu'on devrait voir arriver d'ici 5 à 10 ans. J'imagine que dans le futur, ce genre de formations dédiées aux Logiciels Libres vont fleurir çà et là. Et c'est tant mieux...

Cela équilibrera un peu les forces en présence dans les entreprises d'aujourd'hui, trop souvent sclérosées par des gens qui ont plusieurs intérêts à ce que les Logiciels Libres n'y entrent jamais.

Les temps vont changer, c'est écrit...

En tout cas, si on a besoin de moi pour présenter PostgreSQL et l'expliquer en détail à des étudiants ailleurs, je serai toujours présent pour le faire...

Des références...

Qui utilise PostgreSQL en France, t'as des noms de grands comptes?!!!

Voilà trois fois qu'on me pose cette question, parmi mes connaissances, dans ce dernier mois. J'avais fait un long mail à la première qui me l'avait posée. Puis je me suis servi de ce mail à deux reprises, avec des copier/coller plus ou moins heureux. Autant en faire un billet ici. De toute façon tout cela est de notoriété publique, puisque publié sur le net...


>> Peux-tu me citer quelques références (chez des grands
>> comptes de préférence) d'utilisation de PostgreSQL
>> en France ?

Aucun soucis.

Tout d'abord sur cette page:

http://www.postgresqlfr.org/?q=node/63

J'ai mis en ligne quelques témoignages que j'ai pu récupérer. Je te conseille vivement ceux-cis:

  • le petit dernier: Météo France: il date de fin janvier. Une base de 4.3 Teras

qui fonctionne, et une migration massive d'O***** à PostgreSQL (http://www.postgresqlfr.org/?q=node/1538)

  • je te conseille aussi l'étude de cas de PostGIS à l'IGN, qui a choisi

le couple PostGIS + PostgreSQL en remplacement de technos propriétaires (http://www.postgresqlfr.org/?q=node/1062)

  • toutes les bases de données de la TDF (Télé Diffusion de France,

anciennement connu sous le sigle ORTF) sont sous PostgreSQL. Notamment la partie "TNT" est gérée avec des bdd PostgreSQL (http://www.postgresqlfr.org/?q=node/179)

Ensuite,

Dalibo a apporté son lot de témoignages aussi, grâce à son activité professionnelle.

Par exemple, dans nos clients, nous avons Socopa Valtero, 2ième boucher de france...

François Debray a présenté dans sa conf à Solutions Linux 2007 son utilisation de PostgreSQL dans un contexte industriel:

http://priam.dalibo.net/~jpa/presentation_socopa_solutions_linux_2007.pdf

Nous avons d'autres exemples, juste listés sur notre site ici:

http://www.dalibo.com/-Societe-.html

S'il t'en fallait encore, Dalibo en a d'autres...


Voilà, j'espère que cet extrait de la conversation permettra à d'autres de monter leurs dossiers de choix, et de présenter PostgreSQL à leurs directions.

De toute façon, en bases de données, dès qu'on commence à avoir des besoins sérieux, tôt ou tard, on considère PostgreSQL.

- page 1 de 2