Deuxième jour...

Un premier tutoriel ce matin "Materialized Views that Really Work", où Dan Chak a expliqué comment obtenir des gains substantiels dans l'exécution de requêtes, grâce à la matérialisation des vues... Jehan-Guillaume a assisté à la conférence, je lui demanderai son avis.. Et surtout, qu'il nous explique comment Dan arrive à contourner l'absence de cette feature dans PostgreSQL. Je ne serais pas étonné pour ma part de voir cette fonctionnalité ajoutée d'ici quelques versions de PostgreSQL...

Le deuxième turoriel, cet après-midi, "Porting Oracle Applications to PostgreSQL", a été assuré par Peter Eisentraut. Il a expliqué dans sa présentation téléchargeable comment migrer les bases Oracle à PostgreSQL. Rien de neuf sous le soleil à mon avis, ceux qui ont été confrontés à cette problématique auront trouvé la plupart des pistes. Par contre, si vous envisagez de migrer votre base Oracle à PostgreSQL, ce document peut-être un excellent point de départ. N'oubliez pas l'outil ora2Pg développé par Gilles Darold du SAMSE(.fr). Nous l'avions présenté à solutions linux 2005: voir ce PDF. La toute dernière version d'ora2pg est disponible ici.

Côté "socialization", ce soir, nous avons eu droit à quelques verres offerts par Yahoo. Ça a été l'occasion pour nous de rencontrer encore plein de nouvelles têtes, et d'en revoir tout plein d'autres. Pour ma part, j'ai eu des discussions très sympathiques avec Selena qui est la responsable de http://pugs.postgresql.org... Elle aussi a été interviewée par le groupe PostgreSQL Pérou, comme moi! J'ai hâte d'entendre son podcast!

J'ai pu aussi rencontrer Michael Meskes, l'auteur et mainteneur d'ECPG (besoin d'un petit tuto sur ECPG?), et aussi patron de credativ. Cela faisait plusieurs années que j'avais des échanges de mails avec lui sur ECPG, sans jamais l'avoir vu :-)

J'ai revu aussi avec plaisir l'auteur de pgpool, Tatsuo Ishii. Au sujet des pool de connections, je vous recommande la lecture de l'article de Guillaume Lelarge sur dalibo.org.

Quant à la Poutinka, ça attendra demain, nous étions vraiment tous trop fatigués...

À suivre!